Mission de coopération pédagogique à l'Université de Boumerdès (Algérie)

Des mini-projets d’enseignants pour amorcer une évolution des apprentissages


 

En 2006, la Commission universitaire pour le Développement (CUD) du Conseil interuniversitaire francophone avait souhaité qu’un volet d’accompagnement pédagogique puisse compléter un Programme Interuniversitaire Ciblé proposé par l’ULB (Institut de Biologie et de Médecine Moléculaires). Ce projet vise à accompagner la « Création d’un pôle de compétence en biologie moléculaire et biotechnologique » au Département de Biologie (Faculté des Sciences) de l’Université M. Bougara à Boumerdès (Algérie).  Il s’étend sur la période 2008 – 2013.

Une équipe pédagogique s’est constituée en fonction des besoins liés à la situation de l’enseignement de cette université : un conseiller pédagogique (Alain Lammé), une conseillère techno-pédagogique (Joëlle Dequesne) de la Cellule PRAC-TICE et une collaboratrice du Centre de méthodologie universitaire et de didactique du français, par ailleurs inspectrice des cours de sciences (Martine Schellings).

La première mission (novembre 2009) de cette équipe à Boumerdès a permis de rencontrer une trentaine d’enseignants à l’occasion d’ateliers et de séminaires, et de mieux saisir leur contexte de travail : très nombreux étudiants issus d’un enseignement secondaire arabisé alors que les cours universitaire sont enseignés en français, lourdes contraintes matérielles, modifications des programmes dues à l’entrée dans le système LMD (Licence-Master-Doctorat) inspiré du processus de Bologne, environnement socioéconomique difficile. Ces conditions sont autant de défis qui amènent les enseignants à travailler davantage en équipes et à faire évoluer leurs pratiques pédagogiques.

Une deuxième mission (mai 2010) a conduit l’équipe pédagogique de l’ULB à proposer une formule de travail souple qui permette des échanges et des essais de démarches d’enseignement durant l’année académique 2010 – 2011. Trois mini-projets sont ainsi en cours d’élaboration avec les enseignants :

1. l’élaboration et la mise à l’essai de matériels visant à soutenir le développement de la compréhension des matières scientifiques enseignées en français ;
2. le développement de module(s) de cours sur la plate-forme pédagogique « Moodle » ;
3. la mise en forme de supports d’apprentissage favorisant le travail autonome.

Chaque mini-projet est piloté par un coordinateur algérien et rassemble 5 ou 6 enseignants. Un espace collaboratif de communication initié par l’équipe de l’ULB permettra notamment à celle-ci d’accompagner les groupes à distance avant une prochaine mission prévue au printemps 2011.

 

Actus du CTE

  • CORSCI 2017 c'est reparti !

    Comme chaque année, les nouveaux assistants sont invités à participer à un séminaire résidentiel pour perfectionner leurs qualités pédagogiques.

    Pour plus d'infos cliquez ici