Exploiter les évaluations des étudiants sur mon enseignement


 

Un certain nombre d’idées préconçues circulent autour de l’évaluation des enseignements par les étudiants : l’anonymat permettrait aux étudiants de laisser libre cours à des commentaires déplacés, un cours évalué positivement serait un cours où l’on apprend peu et où l’évaluation est laxiste, etc.  La recherche en Science de l’Education s’est penchée sur ces questions et a permis de contredire les « mythes et légendes » qui circulent sur l’évaluation des enseignements. Cela étant, ce type d’évaluation peut être mal vécue par les enseignants alors qu’il convient d’appréhender les résultats avec distance. Les questionnaires proposent aux étudiants de se prononcer sur les enseignements en fonction de leurs apprentissages (les conditions étaient-elles selon eux réunies pour les aider à apprendre ? : les résultats ne sont donc pas exempts de subjectivité.

L’institution a fait le choix de proposer une évaluation institutionnalisée qui s’attache prioritairement aux dispositifs d’enseignement. Cela introduit une dimension systémique dans l’analyse et présente l’avantage de pouvoir parler d’éventuelles difficultés liées à un cours sans sous-entendre immédiatement un jugement de valeur sur une personne. Un des objectifs prioritaires du projet de réforme est en effet d’installer un climat d’évaluation positif  et formatif par l’enseignant.

Quand les étudiants évaluent votre enseignement … les mythes et légendes sur l’évaluation par les étudiants